dimanche, 07 février 2016 12:28

Fonel "La Viva" : le test

Évaluer cet élément
(16 Votes)
Fonel La Viva

Ne vous fiez pas aux apparences, le mini système triphonique audio Fonel "La Viva" est une une vraie chaîne Haute Fidélité qui vous accompagnera durant vos longues pérégrinations musicales

Des systèmes audio 2.1 (deux point un), depuis de nombreuses années, nous en avons écouté. Dans 99% des cas ils sont loin d'atteindre les objectifs musicaux demandés pour intégrer la noble famille des chaînons Haute Fidélité.

Dès son installation, le système tout-en-un du fabricant allemand Fonel nous a séduit, l'écoute rapide et neutre méritait un test plus approfondi.

lien boutique : FONEL LA VIVA

 

FABRICATION :

Le système Fonel "La Viva" se compose de deux satellites et d'un caisson clos dans lequel est logé les amplificateurs, le convertisseur audio et toutes les connexions.
Chaque satellite mesure environ les 2/3 d"une page format A4 soit une hauteur de 25 cm sur une largeur de 17 cm. Ils sont clos, sans évent ce qui permet de les installer, par exemple, sur une étagère contre un mur. Nous y trouvons deux haut-parleurs Vifa gérant le medium et les aigüs. Aucun filtre pour ces haut parleurs ne vient encombrer le superbe châssis en bois et cuir (synthétique) d'un design somme toute assez original.
A la vue de la photo ci-dessous, vous remarquerez la forme assez spéciale de la face avant des satellites avec le tweeter positionné vers le bas et formant un angle de 150° (environ) avec le haut-parleur medium. L'objectif d'un tel dispositif et de créer une seule zone d'émission du son pour les deux haut-parleurs afin de "travailler" comme un haut-parleur large bande ou coaxial, l'image sonore ainsi formée pour l'auditeur s'en trouve, théoriquement, améliorée.
Le caisson d'une hauteur de 41 cm et d'une largeur de 35 cm embarque un très beau haut-parleur de grave de 24 cm, des amplificateurs en classe AB (grave et mediums) et en classe A (tweeters) pour chaque haut-parleur du système, un étage de préamplification comportant un volume analogique Alps, un Convertisseur Cirrus Logic 24-192 kHz possédant une horloge haute précision propriétaire et un système sans fil de type HiFace.
Une superbe télécommande en bois est fournit avec le système "La Viva", elle permet de sélectionner les sources, de gérer le volume et posséde une touche "mute" afin de positionner le volume à zéro lors d'un appel téléphonique par exemple.
Pour terminer ce petit tour d'horizon, précisons que ce mini-système audio signé Fonel vous sera livré avec des câbles pour les satellites d'une longueur standard de 3 mètres. D'autres dimensions, à la commande, sont possibles. 

fonel laviva remote

Caractéristiques principales 
 
  • les entrées : fonel laviva opus51   
       - 1 x USB asynchrone : 192 kHz/24 bit (HiFace 2)
       - 1 x Connexion sans fil : 48 kHz/16 bit
       - 1 x S/PDIF (coaxiale)
       - 1 x Optique
       - 1 x RCA réellement analogique
       - 1 x Mini-jack analogique
  • Bande passanet des électroniques : 5 - 100 000 Hz
  • THD : Pnom < 0.005% bei P=1 W, < 0.001%
  • Bande passante acoustique : 30 - 30.000 Hz
  • Nombre d'amplificateurs : 3 par canal
  • Dimensions:
       - Satellites : 250 x 170 x 145 mm
       - Caisson : 410 x 350 x 355 mm
  • Poids de l'ensemble :34 kg
 
 
 

Les écoutes ont toutes été réalisées dans une pièce d'environ 22 m² et d'une hauteur de plafond d'environ 3,60 mètres. 
pour ce test nous avons, pour sources, principalement utilisé un micro-ordinateur sous système Daphile (www.daphile.com) relié au système par un câble USB BlackRhodium Star.

 

Musiques écoutées :

  1. HiRes - Bill Frisell - As a Judgement  (When You Wish Upon A Star - Okeh 2016) Qobuz
  2. HiRes - L. van Beethoven - Symph. n° 5 - Finale (Harnoncourt - Sony Classique 2016) Qobuz
  3. HiRes - Miles Davis - Concierto d'Aranjuez (Sketches of Spain - Sony 1959) Qobuz
  4. HiRes - P. Vasks - Gramata cellam Fortissimo (vasks:Presence - Sol Gabetta - Sony Classique 2015) Qobuz
  5. HiRes - G. Mahler - Symph n°6 - Andante (M. Tilson-Thomas - San Francisco Symphony 2002) Qobuz
  6. HiRes - R. Waters - Amused to Death (Amused to Death - Columbia 2015) Qobuz

 

 IMAGE :

En ce début février 2016, le guitariste jazz, Bill Frisell commet son nouveau millésime. When You Wish Upon A Star, se compose de 16 plages toutes des reprises de musiques de Film. Qobuz, ne livrant pas le livret lors de l'achat des fichiers Haute Définition je ne pourrais pas vous en dire plus quant aux superbes musiciens qui accompagne le jazzman américain.
Quoiqu'il en soit l'enregistrement est de toute beauté et à son écoute, au travers du système Fonel "La Viva", les yeux clos, il nous est impossible d'affirmer que nous écoutons un système tri-phonique composé de si petits satellites. Sur un des thémes que E. Morricone composa pour le film "Once Upon a Time in the West", As a Judgement, nous écoutons sur notre droite une batterie puissante et profonde, sur la gauche la guitare de B. Frisell et au centre une contrebasse qui sera ensuite rejointe par un violon électrique. Tout ce beau monde est positionné parfaitement dans un espace tridimensionnel réaliste et surtout aucun flottement, aucune incertitude n'est ressentie même lorsque nous poussons le volume sonore à des niveaux déraisonables.

Cet enregistrement de la cinquième symphonie de L. van Beethoven capté lors d'un concert donné à Vienne en juin 2015 sera certainement l'un des testaments musicaux du grand chef N. Harnoncourt. Ici, le chef autrichien dirige l'orchestre qu'il a créé en 1953, le Concentus Musicus Wien qui joue sur instruments anciens. Si les violons paraissent encore un peu "verts", les cordes graves sont magnifiques et les pupitres des vents et des cuivres reconquièrent la place que le génie allemand leur avait dédiée. "Sony Classique" nous livre un enregistrement assez naturelle, à la dynamique presque respectée et à la scéné sonore réaliste. Tous ces éléments sont parfaitement gérés par le système Fonel "La Viva", cela en devient très étonnnant, peu de système audio à moins de 10.000 euros peuvent fournir de telles prestations. 

 

 TIMBRES :

Il m'en souvient, je devais avoir dix-huit ans, au volant d'une Renault, j'entrai en Espagne. La Radio jouait le Concierto d'Aranjuez par Miles Davis... Nostalgie...
La fameux test de la trompette est réussit avec maestria, la Fonel" La Viva" respecte les couleurs de cet instrument qui ici ne klaxonne pas, qui ici ne se mue pas en jouet pour jeune enfant. L'art du grand Miles nous est rendu, grâce à cette version HiRes, dans toute sa splendeur, quelle subtilité, quelle délicatesse dans les phrasés.
 
Peteris Vasks est un compositeur contrebassiste letton né en 1945. En 1978, il composa un "livre" pour violoncelle solo au nom de "Gramata cellam", ici interprété par Sol Gabetta et son célébre Guadagnini de 1759.
Grâce à l'écoute du violoncelle, nous nous rendons compte que les ingénieurs allemands (?) ont bien travaillé. Le mariage entre le caisson et les satellites est tout simplement parfait. La bande passante exploitée par l'instrument à cordes s'étend du grave, reproduit par le caisson, au medium, reproduit par les satellites mais dans aucun cas nous ne ressentons de différence de timbre et de vivacité. Bon travail là aussi.
 
Existe t'il musique plus belle que cet Andante de la sixiéme symphonie de Gustav Mahler, le calme après la tempête, le repos avant la lutte finale.
L'interprétation offerte par le chef américain M. Tilson-Thomas à la tête de son orchestre de San Francisco nous permet de gouter avec grand plaisir à toutes les subtilités d'orchestration mise en oeuvre par le grand Maître autrichien. Les timbres, les couleurs reproduit par la Fonel "La Viva" sont dignes d'ensembles Haute Fidélité bien plus onéreux. Mais Attention, ici rien n'est tricherie, rien n'est artificiellement embelli, tout est rendu dans son plus simple apparat, tel medium ne sera pas réchauffé, tel grave ne sera pas boursouflé, tel aigü ne sera pas tronqué et masqué.
 

DYNAMIQUE :

Comme vous l'avez certainement deviné, à la lecture des précédents paragraphes, le système Haute-Fidélité Fonel "La Viva" est d'une grande transparence et d'une belle neutralité. A ces qualités s'ajoute une dynamique hors paire pour un système à ce tarif.
L'écoute du troisième album de Roger Waters (ex-bassiste et tête pensante du Pink Floyd), Amused to Death, révéle généralement tous les défauts et manquements d'un système Hi-Fi. Ici quelles surprises ! La mise en phase des petits satellites à la forme si particulière est excellente et les effets de spatialisation sont rendus avec une précision chirurgicale, le moindre écarts de dynamique et instantanément retranscrit et ceçi sans tassement même à haut volume d'écoute, la moindre petite nuance dans la voix de Roger Waters est livrée avec réalisme.

Etonnant, à écouter absolument pour y croire ! 

  

RAPPORT QUALITE/PRIX :

Si nous devions partir sur une île déserte et que pour seul budget audio nous ayons 5.000 euros, alors le système Fonel "La Viva" serait de la partie car, marié à un ordinateur et à un gros disque dur, nous pourrions jouir de nos musiques durant de nombreuses années. C'est tout dire !

Avec "La Viva" nous sommes en présence d'un vrai système ACTIF et cela s'entend. Nous avons du mal à comprendre l'engouement pour les enceintes passives qui proposent quelquesoit leurs tarifs des écoutes légèrement aseptisées. Comme mélomane et après avoir gouté aux enceintes actives et, de Fonel et, de B&M il ne me viendrait plus à l'idée, si le budget était en ma possession, d'acquérir d'autres types d'enceintes et d'électroniques. Grâce à Fonel, le droit d'entrée dans l'univers de l'Actif de qualité devient un brin plus accessible et c'est tant mieux !

 

Les "Pros and Cons" : 

+ qualités de fabrication,
+ les fonctions disponibles,
+ grandes qualités musicales,
-  attention au réglage et à l'emplacement du caisson,
-  pas de liaison Bluetooth,
- pas de sortie casque. 
 
     
Le Système d'écoute :
 

Préamplificateur :
Amplificateurs : Fonel La Viva
Sources : micro-ordinateur Daphile
Enceintes : Fonel La Viva
Câbles de modulation :
Câbles HP : Fonel La Viva
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE
Conditionneur secteur : Isol-8


Les Notes  :
 
Fabrication : 15/20
Image : 16/20
Timbres : 15/20
Dynamique : 17/20
Transparence : 17/20 
Qualité/Prix : 18/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

Lu 1923 fois

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Damien dimanche, 07 février 2016 21:22 Posté par Damien

    Bravo et merci pour ce test.
    Comme toujours beaucoup d'informations intéressantes tant sur les œuvres que sur l'écoute.
    Il donne terriblement envie d'écouter ce système !

  • Lien vers le commentaire David lundi, 08 février 2016 08:14 Posté par David

    Encore une belle découverte pour le grand plaisir de la musique, je ne suis pas étonné quand on connaît déjà Fonel.
    Je suis impatient de pouvoir l'écouter.
    Merci pour ce test complet.

  • Lien vers le commentaire David samedi, 13 février 2016 14:23 Posté par David

    J'ai eu la chance de les écouter et j'ai été bluffé. C'est impressionnant à la vue de la taille des satellites d'avoir une telle précision et rapidité.
    Tout est dit sur le test.

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion