jeudi, 28 janvier 2016 13:33

Fonel Avalon : lu dans la presse

Évaluer cet élément
(15 Votes)

L'amplificateur intégré Haut de Gamme Fonel Avalon  vient d'être écouté et testé par la presse Hi-Fi française. Le magazine Haute-Fidélité dans son daté février/mars 2016, n° 215, relève :

"L'intégré Fonel dispose d'atouts technologiques incontestables (puissance, classe A, schéma hybride) et d'une musicalité de belle authenticité... Les voix sonnent avec une justesse tonale vraiment convaincante. La remarquable structure harmonique des notes contribue à une certaine similitude tonale avec les éléments séparés de notre système rerpére de haut de gamme, ce qui en soi est une véritable performance."

lien boutique : FONEL AVALON

mardi, 26 janvier 2016 10:56

Viard : le câble français à Reims

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Viard Audio est une jeune société française installée dans le sud de la région parisienne, spécialisée dans la conception et la fabrication de câbles audio.

Pour que tous ses câbles possèdent des qualités conductrices optimales et une grande souplesse mécanique, Viard Audio met en œuvre une technique unique afin de recristalliser le cuivre haute pureté en lui faisant subir une cuisson selon un profil thermique propriétaire. Le cuivre ainsi obtenu, baptisé Cu-VHQ, fait l'objet d'un brevet et impose un nouveau standard de qualité audio dans l'univers des câbles Haute-Fidélité.

lien boutique : VIARD AUDIO

Évaluer cet élément
(15 Votes)

"Marantz lance le HD-AMP1 de la série MusicLink, un superbe petit amplificateur intégré stéréo Classe D doté d’une technologie de pointe avec de nombreuses fonctions très intéressantes comme une sortie casque de qualité, une section DAC performante avec des entrées numériques dont un port USB-B, un DAC ESS Sabre ES9010K2M, filtres MMDF, compatibilité DSD et PCM, une double horloge maître, un port USB compatible avec les appareils Apple et une construction très soignée."

Voilà tout est dit il ne reste plus qu'à écouter...

lien boutique : MARANTZ HD-AMP1

vendredi, 15 janvier 2016 09:46

Leema Libra : lu dans la presse

Évaluer cet élément
(11 Votes)

Le Préampli / DAC Haut de Gamme Leema Libra vient d'obtenir les honneurs de la presse Hi-Fi française. Le magazine Haute-Fidélité dans son daté décembre/janvier 2016, n° 214, affirme :

"Les grandes qualités musicales de ce DAC s'illustrent sur tous les aspects de nos tests sans complaisance, sachant que de nombreux enregistrements présentent des passages pouvant mettre en difficulté bien des électroniques. Le Leema surmonte tous ces pièges avec une grande facilité... La conception électronique, assez complexe sous le capot et très professionnelle, ne présente aucune difficulté d'exploitation, en raison d'une ergonomie trés intuitive... Leema Acoustics gagne à être connue, ce que ne dément pas ce fabuleux Libra." (P. David)

 

lien boutique : LEEMA LIBRA

mercredi, 13 janvier 2016 12:01

Xavian Ambra : Grosse Perla ou Petite Orfeo ?

Évaluer cet élément
(15 Votes)

Nous serions tentés de dire encore une nouvelle enceinte compacte Xavian, mais ne boudons pas notre plaisir et dégustons ces nouvelles venues aux qualités évidentes ; finitions, musicalités, plaisir.

 

lien boutique : XAVIAN AMBRA

 

 

 

 

dimanche, 10 janvier 2016 21:26

Cabasse Iroise 3 : le test

Évaluer cet élément
(20 Votes)

Les grandes enceintes colonnes Iroise 3 sont le haut de gamme de la série Altura MC du fabricant breton Cabasse.


En toute honnéteté je n'imaginais pas vous proposer le test de ces enceintes Cabasse mais, en les associant hier, par hasard, à des électroniques Haut de Gamme (blocs de puissance monophoniques) dans le grand auditorium du magasin Opus 51, je fus surpris du résultat et voulais partager avec vous mon ressenti. 

Avec 150 Watts de puissance admissible (1000 Watts en crête), et des haut-parleurs de haute qualité, la Cabasse Iroise 3 fait dans le Haut de Gamme.

lien boutique : CABASSE IROISE 3 

 

FABRICATION :

Les Cabasse Iroise 3 se présentent comme de grandes colonnes, environ d'une hauteur de 1,20 m., aux belles finitions laquées. Ce sont des enceintes 3 voies composées du transducteur aigu-médium BC13 coaxial à la pointe de la technologie de de deux haut-parleurs de grave de 21 cm composés d'une membrane en Duocell permettant, notamment grâce à son profil exponentiel, d'utiliser au mieux les qualités dynamiques des moteurs à grande course. Nous remarquons que la face avant de l'enceinte ne montre aucun trou de fixation : le cadre qui dissimule les haut-parleurs s'accroche magnétiquement au corps de l'Iroise 3 ! 

Caractéristiques principales 
 
  • Type : 3 voies
  • Conception Bass-reflex
  • Bande passante : 50 Hz - 24 kHz
  • Impédance nominale : 8 ohms
  • Impédance minimale : 3,3 ohms
  • Fréquences de coupure : 750 et 3700 Hz
  • Rendement : 93 dB
  • Haut-parleurs
    • aigu-médium : BC13 (type coaxial)
    • grave : 2 x 21MD20LB (21 cm)
  • Dimensions (L x H x P) : 320 x 1160 x 420 mm - Poids : 35 kg

Les écoutes ont toutes été réalisées dans une pièce d'environ 50 m² et d'une hauteur de plafond d'environ 3,30 mètres. 

 

Musiques écoutées :

 

  1. HD - G. Mahler - Symph. 10 Purgatorio  (Y. Nézet-Séguin - Orchestre Métropolitain - ATMA 2015) Qobuz
  2. HD - Raphaël - Solitude des latitudes (Raphal Revisite Manset - WM FR Affiliated 2015) Qobuz
  3. HD - Armstrong & Ellington - The Mooche (The Great Reunion - Ble Notel 1961) Qobuz 
  4. HD - Thomas Newman - Snow Plane (Spectre - Decca 2015) Qobuz
  5. HD - J. S. Bach - Prelude BWV 846 (Clavier Bien tempéré Livre 1 - C. Frisch - Alpha 2015) Qobuz
  6. HD - J. S. Bach - Toccata BWV 565 (Suzuki plays Bach Organ Works -Bis 2015)

 

 IMAGE :

Les symphonies de Gustav Mahler constituent un ensemble sans précédent dans l’histoire de la musique, tant par leurs dimensions colossales que par l’originalité de leur propos. À travers elles, Mahler disait vouloir « exprimer tout le contenu de ma vie » et « créer un univers avec tous les moyens à ma disposition ».
Lorsque Mahler est mort, seul le premier mouvement de la Symphonie n° 10 était complété et orchestré dans sa totalité. Cela dit, les esquisses des autres mouvements étaient très avancées : elles en présentent un déroulement complet à l’exception de deux pages manquantes sur 166. Les deuxième et troisième mouvements y sont partiellement orchestrés. Mais telle qu’elle se présente, la Symphonie no 10 n’en demeure pas moins un chef-d’oeuvre testamentaire d’une valeur inestimable.

La prise de son du label canadien ATMA (ingénieurs du son : Carlos Prieto, François Goupil) met particulièrement en valeur ce qui est ici la principale qualité des enceintes Cabasse Iroise 3 ; leur capacité à restituer une image sonore holographique. Elles disparaissent, et ce terme n'est pas galvaudé, réellement de notre salon d'écoute et laisse la place à un grand orchestre symphonique installé dans la grande salle canadienne de la Maison symphonique à Montréal.

Que ce soit en largeur, profondeur ou hauteur l'auditeur restera "bluffé" par le savoir-construire de ces enceintes en ce qui concerne l'image sonore à reproduire.

 

 TIMBRES :

"La nuit semble douce et magique,
Ça ressemble aux Amériques,"

Francopholies de la Rochelle, juillet 2015, les microphones de Radio France sont présents pour capter un moment magique. Le chanteur Raphaël "revisite" quelques titres de Manset, c'est une rare réussite.  Accompagné d’un quatuor à cordes et d’une formation rock emmenée par l’excellent guitariste Yann Péchin, il sait trouver la bonne distance et le ton juste. 
Les Cabasse Iroise 3 nous permettent de participer à la fête en nous plongeant dans la salle du spectacle et en nous offrant, sur la chanson Solitude des Latitudes, la beauté du quatuor à cordes et du travail assez exceptionnel de l'artiste principal, quelles modulations sur la voix.
En approfondissant, un tout petit peu nos écoutes afin de bien percevoir ces belles Cabasse, à l'écoute du trompettiste Louis Armstrong accompagné de Duke Ellington, quelques harmoniques artificielles, très légères et certainement dûes aux matériaux employés à la fabrication des haut-parleurs, viennent tempérer notre beau plaisir d'écoute.
Autre petit bémol, il nous semble que le haut du spectre sonore aurait mérité un peu plus d'attention, à l'écoute du célèbre Prélude de J.S. Bach interprété par Céline Frisch, le clavecin, instrument riche en harmoniques (couleurs) nous paraît un peu bridé, rien de rédhibitoire mais tout de même...

 

DYNAMIQUE :

Du haut de ses 93 db de rendement, les écarts de dynamique produits par la musique n'effraient pas les Cabasse Iroise 3. Avec des enceintes acoustiques d'un tel rendement, la dynamique "pure" n'est jamais une difficulté, ce qui peut poser problème, c'est la micro-dynamique ; le rendu des plus infimes variations internes à la musique. 

Les Bandes Sons des films à grands spectacles sont souvent des enregistrements à grand écart dynamique. A l'écoute de la BOF du dernier 007, Spectre nous constatons que les Iroise 3 s'en donnent à coeur joie. Aucun tassement, du plus infime son aux masses sonores les plus impressionnantes, toute la musique est rendue dans ses véritables dimensions. Nous ne ressentons aucune crispation et la moindre nuance de l'orchestre est fidélement retranscrite.

Les graves sont propres, rapides et tendus même si ils manquent de profondeur, une quinte supplémentaire dans le bas du spectre sonore aurait été appréciées. Cela se ressent particulièrement à l'écoute de la très célèbre Toccata de J.S. Bach interprétée par Masaaki Suzuki sur les Orgues de Groningen (Pays-Bas XVIIéme siècle), les jeux du pédalier, certainement un 32 pieds (?), n'affirment pas leurs fondamentales, pour être simple la note jouée n'est pas reproduite par les enceintes, seules ses harmoniques sont présentes. 

  

RAPPORT QUALITE/PRIX :

Les enceintes Cabasse Iroise 3, associées à des électroniques neutres, dynamiques et puissantes, permettent d'écouter toutes les sortes de musique dans de bonne condition, sans lassitude et avec plaisir. Pour s'exprimer pleinement elles réclament des pièces aux dimensions généreuses, plus de 30 m².

Les quelques petits points négatifs constatés, ici ou là, sont aisément tolérables au vu du tarif proposé.

 

Les "Pros and Cons" : 

+ la belle qualité de fabrication pour des enceintes à ce prix,
+ l'image sonore qui nous plonge dans la musique,
+ le côté "live" et dynamique de la musique,
-  manque de finesse dans le haut du spectre.
-  un peu courte dans les graves.
-  la taille (?)
 
     
Le Système d'écoute :
 

Préamplificateur : Leema Libra
Amplificateurs : Blocs de Puissance Lemma Hydra II
Sources : Melco NA1 + Leema Libra
Enceintes : Cabasse Iroise 3
Câbles de modulation : Studio Connections Reference Plus
Câbles HP : Studio Connections Platinum
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE
Conditionneur secteur : Isotek


Les Notes  :
 
Fabrication : 16/20
Image : 17/20
Timbres : 14/20
Dynamique : 15/20
Transparence : 13/20 
Qualité/Prix : 15/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

jeudi, 07 janvier 2016 17:17

Rega RX5 : le test

Évaluer cet élément
(16 Votes)

Les enceintes de type colonne Rega RX5 sont  des modèles 2 voies 1/2 bass reflex équipés de haut-parleurs et de filtres conçus par Rega et assemblés à la main.

Les enceintes colonne Rega RX5 sont munies d’un haut-parleur de grave latéral. L’image stéréo et le niveau de grave peuvent être ajustés en variant la distance entre les enceintes et les murs arrières et latéraux. Si les graves deviennent trop envahissants, placez les enceintes de telle sorte que les haut-parleurs latéraux soient orientés vers l’intérieur.

La position idéale des enceintes dans une pièce mérite un travail de patience et de précision ; zapper cette étape, c'est passer à côté de son matériel Haute-Fidélité.

lien boutique : Rega RX5


FABRICATION :

Le haut-parleur médium-grave Rega DX-125 qui se trouve au cœur de toute la gamme RX utilise une membrane en papier recouvert d'un traitement spécifique. Il devrait se marier parfaitement avec le tweeter Rega ZRR.
Les basses fréquences sont confiées à un transducteur maison de 18 cm implanté sur le côté de l'enceinte : le Rega RR7.8. 
Ces transducteurs sont montés dans un coffret réalisé en MDF de 18 mm d’épaisseur et orné d’un plaquage en bois véritable. 
Son impédance nominale mesurée à 6 Ohms, sa sensibilité de 89 dB et sa puissance admissible de 110 Watts rendent les Rega RX5 assez simple à marier avec la majorité des amplificateurs stéréo du marché, 50 watts de qualité suffiront !

 

Caractéristiques principales Rega RX5
 
  • Type : 2,5 voies
    • HP Aigus : Rega ZRR
    • HP Médium-grave : Rega DX-125
    • HP Grave : Rega RR7.8
  • Charge : bass-reflex
  • Évent : orienté vers l'avant
  • Coffret : MDF 18 mm d'épaisseur, placage bois véritable
  • Impédance nominale : 6 Ohms
  • Sensibilité : 89 dB
  • Puissance admissible : 110 W
  • Dimensions (lxhxp) : 182 x 835 x 342 mm
  • Poids unitaire : 16,6 kg (pièce)

Les écoutes ont toutes été réalisées dans une pièce d'environ 22 m² et d'une hauteur de plafond d'environ 4 mètres. 

 

Musiques écoutées :

 

  1. HD - L. van Beethoven - Symph. 7 Allegretto  (H. von Karajan - Berliner Philharmoniker - DG 1963)
  2. HD - Natacha Atlas - These Things (Myriad Road - Universal 2015) Qobuz
  3. HD - Muddy Waters - You Gonna Need My Help (Folk Singer - Universal 1964) Qobuz 
  4. HD - Christophe - Les Mots Bleus (Intime - Capitol 2014) Qobuz 

 

 IMAGE :

Il est de bon ton, aujourd'hui de dénigrer ce qui fut naguère encensé. H. von Karajan fut certainement un homme abominable mais ce fut un très grand musicien. Ecoutant plusieurs versions de la septième symphonie de L. van B., dont certaines primées par la presse lors de ces dernières années, afin de me "mettre" les Rega RX5 dans l'oreille, par curiosité, et ayant téléchargé sur Qobuz en HiRes, il y a quelques semaines l'intégrale des symphonies du compositeur allemand enregistrée en 1962 par le chef omnipotent des Berliner Phlharmoniker, je constatais le vrai plaisir que me procurait l'interprétation de ce géant de la direction d'orchestre, son rubato imprimait une émotion à l'oeuvre que d'autres grands chefs contemporains avaient beaucoup de difficulté à faire ressortir, ressentir... Et que dire de la pâte sonore de l'Ochestre Phlharmonique de Berlin... Extase !
Bien sûr les Rega RX5 sont un peu limitées pour justifier ce ressenti, malgré tout elles ne sont pas ridicules. Dans notre salon d'écoute elles construisent une image plus profonde que large mais l'orchestre que nous écoutons demeure bien un grand orchestre et cela n'est-il pas le principal ? L'image sonore dans le registre grave demeure peu précise mais dans les mediums et aigüs tous les instruments regagnent leur place et restent stables dans un espace tridimensionnel.
 
 

 TIMBRES :

"Je me suis fermée la nuit,
Me suis réveillée vieillie"

En 1995 Natacha Atlas se fît connaitre grâce à son premier album, très World Fusion, Diaspora (titre prémonitoire ?) mais, depuis que de chemin parcouru. 20 ans plus tard la chanteuse égyptienne nous revient avec un album très jazz. « Ce retour, commente d’ailleurs I. Maalouf, risque de désorienter ceux qui voient encore en Natacha celle qui murmure Mon amie la rose, se déhanchant dans l'une de ces robes multicolores à paillettes. Mais pour tous ceux qui n'ont pas de mal à imaginer un Orient différent, plus en phase avec le monde d'aujourd'hui, cet album semblera tout à fait évident. » Sur le titre "These Things", elle est accompagnée de la magnifique trompette d' I. Maalouf qui ici ressemble à s'y méprendre, au niveau couleurs, à une... vraie trompette. Merci Rega ! La voix de l'artiste se compose de belles harmoniques qui nous plonge dans un monde de déserts et de pyramides.
Globalement tout ce qui se passe au dessus du grave est d'un bon niveau, les problèmes arrivent lorsque nous tendons l'oreille et essayons de comprendre ce qui se déroule dans le bas du spectre sonore. Comme me le dit souvent un ami "mais ton enceinte dans le grave, elle ne sait reproduire qu'une seule note", et malheureusement, en exagérant un peu, avec les Rega RX5, c'est ce qui se produit. Elles ont des difficultés à moduler un grave profond et rapide. Attention, cela n'a rien de dramatique et elles font bien mieux que de nombreuses enceintes reconnues du marché car ici nous évitons les trop nombreux bruits de caisse des enceintes moyenne gamme (Focal, Dali, Davis, Dali, Magnat...). 

 

DYNAMIQUE :

 "Ce disque du maître du Chicago blues est un disque majeur du blues acoustique. Car malgré son titre c'est bien de blues qu'il s'agit. Et quel blues!!! Du 100% authentique. Le début des années 60 a vu un regain d'intérêt pour cette musique aux USA, et c'est à ce moment là que des vieux musiciens ayant survécu à leur dure double condition de noir et d'artiste ont eu l'opportunité d'enregistrer des albums, et de faire des concerts. Pour cet enregistrement Muddy Waters a imposé aux producteurs un jeune guitariste inconnu, Buddy Guy. Son art de l'accompagnement et du solo en acoustique atteint ici des sommets jamais égalés dans la dicographie." 
Les Rega RX5 nous régalent sur ce type de musiques acoustiques voix guitare. La présence et la force du chant de Muddy Waters nous sont rendues dans toute leur grandeur, à aucun moment nous ne ressentons ni tassement de la dynamique, ni distorsion ou harmoniques désagréables dans le haut du spectre sonore. Du bien bel ouvrage de la part des ingénieurs anglais !

 

RAPPORT QUALITE/PRIX :

Dois-je le reconnaître, c'est à reculons que j'entamai le test des enceintes Rega RX5 car, il me faut l'admettre, les anciennes Rega RS5 ou RS7 ne m'avaient jamais emballé et je ne comprenais pas, d'ailleurs je ne comprend toujours pas, les éloges dithyrambiques lues dans la presse spécialisée à leur propos.

Ici, nous sommes en présence d'enceintes agréables à écouter et sortant du lot habituel des enceintes produites par les grands faiseurs industriels du marché (Focal, B&W, Dali, Monitor Audio...), enceintes trop souvent bien peu dignes du mot "Haute Fidélité".

J'ai passé une journée agréable en compagnie des Rega RX5 même si il est vrai elles semblent beaucoup plus à leur aise sur des musiques acoustiques jazz ou blues, que sur des musiques symphoniques ou opéra. Les rockers et les rappeurs devront également passer leur chemin...

Après de nombreux tests, nous vous conseillons vivement de les accompagner d'électroniques Rega, amplificateur Rega Elex-R ou mieux encore Rega Elicit-R.

 

Les "Pros and Cons" : 

+ pour une enceinte Rega, la qualité de la fabrication,
+ une belle présence dans la salle d'écoute,
+ qualité des timbre au dessus de la moyenne,
- la gestion des graves.
- il est presque impératif de les marier à un amplificateur de la marque.
- le prix ? 
 
     
Le Système d'écoute :
 

Amplificateurs : Rega Elelicit-R
Sources : Onix M35
Enceintes : Rega RX5
Câbles de modulation : Studio Connections Monitor Plus
Câbles HP : BlackRhodium Iris
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE
Conditionneur secteur : ISOL-8


Les Notes  :
 
Fabrication : 14/20
Image : 13/20
Timbres : 13/20
Dynamique : 15/20
Transparence : 13/20 
Qualité/Prix : 14/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

jeudi, 07 janvier 2016 08:10

Soldes : c'est parti !

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Les Soldes, c'est ici : SOLDES

samedi, 02 janvier 2016 10:43

Xavian Perla : le test

Évaluer cet élément
(14 Votes)

 "Le Naturel dans toute chose est bon."

Telle pourrait être la devise des nouvelles créations de Xavian, les enceintes de bibliothèque Perla. Ces enceintes de petit format, à peine plus hautes qu'un format A4 et légèrement moins larges que celui-ci, appartiennent à la famille Natura du fabricant tchèque. Dans un très proche avenir cette gamme se développera autour d'autres modèles, bibliothèques et colonnes, dans ce même type de réalisation, haut de gamme au tarif accessible pour tous les mélomanes audiophiles.

Avec la conception de la Perla, Xavian s'est astreint à l'impossible. Utilisant des matériaux nobles et naturels comme le noyer italien, Roberto Barletta, a exigé de ses équipes une enceinte à l'écoute très naturelle et vivante.

Les objectifs ont'ils été atteints ? 

  

lien boutique : XAVIAN PERLA


FABRICATION :

Perla opus51 1Le système "mosaïque" servant à la fabrication du coffret des enceintes Perla permet d'obtenir grâce aux lames collées de Noyer italien, une qualité de fabrication jamais constatée dans cette gamme tarifaire ; rigide et beau.

Les deux haut-parleurs équipant ces petites enceintes bibliothèques sont fabriqués selon un cahier des charges très stricte fourni par Xavian ; papier et soie.

Les borniers arriéres, en simple montage, sont de conception Xavian et permettent de positionner ces enceintes contre un mur arrière. 

L'évent avant fait des ces enceintes de vraies enceintes de bibliothèque, vous pourrez, si vous le désirez, les poser simplement sur une étagère ou entre deux livres au sein d'une bibliothèque.

 

Caractéristiques principales 
 
  • xavian perla 01haut parleur grave/medium : 150 mm sous cahier des charges Xavian
  • haut parleur aigu : 26 mm sous cahier des charges Xavian
  • Systeme : bass-reflex, évent accordé sur la face avant
  • Chassis bois massif
  • bande passante : 55 to 20,000 Hz (+/- 3 dB dans l'axe)
  • Connexion : 1 paire pour bananes (signé Xavian)
  • Impedance : 8 ohms
  • fréquence de Crossover : 3000 Hz
  • Sensibilité ( 2,83V / 1m ) : 88 dB
  • Puissance recommandée : 30 – 120 W
  • Dimensions (HxLxP) : 315 x 190 x 236 mm
  • Poids : 7 kg pièce

Les écoutes ont toutes été réalisées dans une pièce d'environ 22 m² et d'une hauteur de plafond d'environ 4 mètres. Les enceintes ont été installées sur des pieds Rogoz spécialement conçus pour la gamme Natura de Xavian.

 

Musiques écoutées :

 

  1. CD - M. Moussorgsky - Une nuit sur le Mont Chauve (L. Maazel - Berliner Philharmoniker - DG 1959)
  2. CD - Ibrahim Maalouf - Douce (feat. O. Puccino) (Diagnostic - IBM3 2011)
  3. CD - R. Wagner - Tristan und Isolde - Liebstod (H. Behrens/L. Bernstein - Decca 1982)
  4. CD - Ruth Young - Time after Time (This is always - nagel heyer records 2005)
  5. CD - Popa Chubby - Rock on Blues Man (Big, Bad and Beautiful - dixiefrog 2015) 


Perla opus51 2

 IMAGE :

"Ton pouls ralentit, écoute
Glisse dans la douce transe"

En 2011, notre fierté nationale qu'est Ibrahim Maalouf, nous proposait un album très personnel inspiré par sa propre histoire. Sur Douce, où nous entendons la voix un peu spéciale de Oxmo Puccino, les Xavian Perla réalisent l'exploit de nous "expédier" dans la "douce transe" grâce à une rare reproduction holographique de la musique. L'auditeur est littéralement enveloppé par les instruments de l'ensemble Diaspora, le chanteur et le trompettiste sont là devant vous bien au centre, tout est stable rien ne bouge ce qui prouve le savoir-faire Xavian concernant la mise en phase des haut-parleurs (souvenirs d'enceintes françaises écoutées récemment qui proposaient une instabilité flagrante de la musique avec des rotations de phase incroyables à notre époque où les outils informatiques aident à ce respect de la phase).
 
 
 

 TIMBRES :

En 1959 un tout jeune chef d'orchestre américain, Lorin Maazel, invité par H. von Karajan, dirigeait et enregistrait avec le célébre orchestre berlinois, les Berliner Phlharmoniker. De ces séances d'enregistrement pour le label allemand Deutsche Grammophon nous avons retenu pour ce test la célébre ouverture de M. Moussorgsky "Une nuit sur le mont Chauve" ici dans l'orchestration de Rimsky Korsakov. 

Cette oeuvre pour grand orchestre n'est, lors de cette écoute, jamais réduite à quelques instruments. Les Xavian Perla malgré leurs modestes dimensions restituent sans peine l'énergie et la dynamique, bien sûr à hauteur domestique, de l'Orchestre Philharmonique de Berlin. Les vents, les bois et les cuivres nous délivrent une richesse et une étendue de timbres, de couleurs, rarement entendues lors d'auditions d'enceintes de ce budget et de ce format. Quel plaisir de se prendre au jeu et d'assister aux dialogues des musiciens ! Alors certes les contrebasses manquent peut être un peu d'assises mais leurs lignes restent toujours lisibles et elles ne sont jamais noyées dans la masse. Autre plaisir, malgré l'âge de cet enregistrement, 56 ans, l'écoute n'est jamais fatigante, le haut du spectre n'aggresse pas l'auditeur et nous pouvons déguster la direction nerveuse et précise du chef américain.
 
 
 

DYNAMIQUE :

A l'écoute des Perla sur Douce de I. Maalouf ce qui impressionne, c'est la qualité des attaques sur les diverses percussions. Les peaux réagissent instantanément aux moindre injonctions des doigts et paumes des musiciens, la dynamique ne semble jamais tassée. Ces petites enceintes répondent au quart de tour, la dégustation de la musique en devient un régal...

Passons à une musique plus "root", plus sauvage avec l'enregistrement live réalisé en 2015 par la guitariste Popa Chubby (ne traduisons pas son nom, svp). Les Xavian Perla étonnent et, de par leur vivacité et, de par leur capacité à reproduire un grave tendu et rapide même si il n'est pas abyssale. Là encore, nous sommes enchantés par le fait que ces enceintes ne soient à aucun moment aggressives car cet enregistrement sur d'autres "produits" (Davis, Triangle, Magnat...) doit vite devenir insupportable. Les différents "riffs" de Popa gardent leur colère interne intacte, la rage de ce Blues des bas-fonds New-Yorkais n'est pas estompée, les Perla nous permettent de la toucher, de la ressentir et de la vivre avec, il est vrai un certain confort d'écoute assez agréable.

 

RAPPORT QUALITE/PRIX :

La découverte de ces petites Xavian Perla nous a enthousiasmés. Il est formidable de constater qu'en 2015, il est possible d'écouter de la musique, toutes les musiques, au travers d'enceintes acoustiques (appelées baffles par certains) plus petites qu'une feuille en papier de format A4.

Attention tout de même aux électroniques, à l'amplificateur qui sera utilisé. Celui-çi doit être vif et neutre sans aucune matité. Pour en croire notre expérience, il sera préférable de les associer à un Yamaha A-S2100 qu'à un Marantz PM-14s1, l'idéal étant certainement, pour rester dans la gamme des amplificateurs à 2.000 euros le Leema Elements.

Comme toutes les enceintes compactes, les Xavian Perla réclament des supports de qualité. Nous avons demandé à Rogoz de nous concevoir un pied adapté. Ce qui fut fait et, le plus à l'écoute, par rapport à des pieds lambda (Atacama, Sonorous, De Conti et même Custom design) est indéniable.

Les Xavian Perla possédent à l'écoute un zest de la magie que nous avons ressentie lors du test des superbes enceintes Xavian Orféo, et c'est déjà beaucoup...


Les "Pros and Cons"  : 

+ la construction et les finitions,
+ la qualité des timbres,
+ la scéne sonore holographique,
-  faire attention aux choix des électroniques et des câbles.
-  utilisation obligatoire d'un bon support.
 
 
     
 Le Système d'écoute :

 

Amplificateurs : Fonel Emotion AB et Leema Tucana II
Sources : Yamaha CD S3000- Platine vinyle Soulines Elgar + étage phono Elements Leema
Enceintes : Xavian Perla
Câbles de modulation : BlackRhodium Sonata
Câbles HP : BlackRhodium Iris
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE


Les Notes  :
 
Fabrication : 16/20
Image : 15/20
Timbres : 14/20
Dynamique : 14/20
Transparence : 14/20 
Qualité/Prix : 17/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

vendredi, 01 janvier 2016 09:55

Bonne année 2016

Évaluer cet élément
(4 Votes)

A tous nos amis, clients, mélomanes et audiophiles, nous vous souhaitons une très bonne année 2016 riche en découvertes et émotions musicales.

A bientôt...

mercredi, 23 décembre 2015 10:07

Master & Dynamic : les casques audio !

Évaluer cet élément
(6 Votes)

MASTER & DYNAMIC est une société New Yorkaise qui développe des produits alliant une conception et un design soignés à une technologie sonore sophistiquée. Créativité stylistique et performance acoustique sont les deux mots d’ordre chez MASTER & DYNAMIC.

Les casques sont réalisés uniquement avec des matériaux nobles. La structure de l’arceau est en acier inoxydable recouvert par du cuir de vachette premium. La structure du pad est en aluminium usiné, les coussins d’oreille sont en cuir d’agneau et les aimants conducteurs utilisent du néodyme, ce qui est rare dans cette gamme de prix.

 

lien boutique internet : MASTER & DYNAMIC

dimanche, 13 décembre 2015 10:35

Rega RX 5 : une confirmation ?

Évaluer cet élément
(14 Votes)

Les toutes nouvelles enceintes "colonne" Rega RX5 font leur entrée chez Opus 51. Accompagnées d'un amplificateur Rega Elicit-R ou Edwards Audio IA2-R, elles constitueront un ensemble Hi-Fi de qualité.

lien boutique internet : REGA RX5

 

vendredi, 11 décembre 2015 10:47

Kharma Elegance S7

Évaluer cet élément
(8 Votes)

Les magnifiques petites colonnes Kharma Elegance S7 sont en écoute ce vendredi et demain samedi au magasin.

Ces enceintes colonnes Haut de Gamme, 14.500 euros la paire, sont accompagnées des superbes et musicales électroniques Pure Classe A Fonel Royal.

Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel en Champagne !

mardi, 08 décembre 2015 10:14

Disquaire Days

Évaluer cet élément
(8 Votes)
Vendredi 11 et Samedi 12 décembre : remise de 20% sur tous les vinyles, CD et SACD en vente au magasin
 
Nous profitons des journées Portes-Ouvertes durant lesquelles vous aurez le plaisir de découvrir en avant première en Champagne les enceintes Kharma Elegance S7, pour, en ces veilles de Fêtes, vous offrir le plaisir d'effectuer vos achats de Noël à prix spécial.

Du côté vinyle, nos 4 auditoriums proposeront un large choix de produits :

- des platines Acoustics Signature, Scheu Analog, Soulines, Edwards Audio (dès 350 €)
- des cellules Ortofon, Zephyr, Scheu Analog (Benz Micro), van den Hul,
- de nombreux pré-phonos de différentes marques dont Fonel, Leema, Acoustic Signature, Edwards Audio, Rega.

Cerise sur le gateau : vos propres vinyles sont les bienvenus ! Si vous désirez écouter vos disques préférés, n'hésitez donc pas à les prendre sous le bras.

lienboutique : Univers du Vinyle