lundi, 13 juin 2016 09:51

FezzAudio Titania : le test

Évaluer cet élément
(11 Votes)
FezzAudio Titania

Cela fait longtemps, que nous n'avons pas écoutés une électronique à Lampes avec grande attention. Trop longtemps peut-être ?
Ce week-end de juin, sous la tristesse d'un ciel bien gris, nous nous sommes laissés aller... Retour vers Hier... Un brin de nostalgie, la cinquantaine bien entamée les années 70 nous reviennent en mémoire. Est-ce la réédition en vinyles des albums du Pink Floyd qui nous y invite ?
Donc ce test sera exclusivement réalisé au travers d'écoute de vinyles d'époque... Pour cela nous avons installé autour du bel amplificateur à Tubes KT88 FezzAudio Titania, une platine vinyle Acoustic Signature Wow équipée d'un bras de la même origine et d'une cellule MM Zephyr C200. L'étage de préamplification et de correction RIAA sera un modèle anglais Edwards Audio MM1 et le câble de modulation un BlackRhodium Sonata. Pour les enceintes, revenir aux années 70 aurait été une trop grande souffrance, les enceintes Sounddeco Alpha F2 seront un magnifique complément à ce système Haute-Fidélité.

lien boutique : FEZZAUDIO TITANIA

 

FABRICATION :

FezzAudio est une nouvelle "marque" dans le monde de la Haute-Fidélité européenne dont l'usine est située tout à l'Est de la Pologne non loin de la frontière Biélorusse. Cette "marque" ne vient pas de nul part, elle appartient à un fabricant connu et reconnu de transformateurs toriques... Le hasard fait bien les choses.
L'amplificateur Titania est construit autour d'un push-pull de lampes KT88, ce qui en fait un amplificateur polyvalent et assez puissant pour "driver" toutes les enceintes ayant un rendement d'au moins 88 dB.
Quelques mots sur le Tube KT88 : c'est certainement le "tube" le plus polyvalent, il s'adapte à tous les styles de musique avec une légère préférence pour les grandes formations (big band, orchestre symphonique, rock prog et symphonique par exemple). De nombreux amplificateurs à Lampes Haut de Gamme sont équipés de ce tube car le son produit par une KT88 est à mi chemin entre une écoute tube et une écoute transistor. La Lampe KT88 propose une sonorité généreuse, sensuelle mais avec une belle précision... Si et seulement si elle est bien mise en oeuvre.

La fabrication de l'amplificateur FezzAudio Titania est simple et sans fioritures. Le constructeur polonais propose son produit avec, au choix, 4 belles finitions laquées du plus bel effet : blanche, noire, bordeaux (voir photos) et rouge.

 

Caractéristiques principales 

  • Puissance : 2 x 45W
  • Tubes : KT88 x 4 (power output), ECC83 (12AX7) x 2
  • Type : Push-pull Classe AB1
  • Impédance de sortie : 4Ω ou 8Ω
  • Entrées : 3 x RCA
  • Distorsion Harmonique THD : < 0,2%
  • Bande passante : 18Hz-103kHz (-3dB)
  • Consommation : 180W
  • Poids : 17,5 kg
  • Dimensions : 410x420x175mm

Les écoutes ont toutes été réalisées dans une pièce d'environ 22 m², d'une hauteur de plafond d'environ 4 mètres. 

Musiques écoutées :

  1. LP - Return To Forever - Sorceress (Romantic Warrior) - Qobuz
  2. LP - Nino Ferrer - La rue Madureira (Double Best Of) - Qobuz
  3. LP - Sade - Why can't live together (Diamond Life) - Qobuz
  4. LP - Claude Nougaro - Tu verras (Tu verras) - Qobuz
  5. LP - Töru Takemitsu - Ran (BO du film RAN) - Qobuz
  6. LP - Keith Jarrett - The Köln Concert - Qobuz

 

L'écoute de l'oeuvre que composa le grand compositeur japonais Töru Takemitsu pour son ami Akira Kurosawa, ralisateur du film Ran, nous permet d'acculer dans ses plus profonds retranchements l'amplificateur FezzAudio Titania.
Si vous n'avez jamais entendu une flûte (Shakuhachi) reproduite par un système à Lampes et une platine vinyle alors vous ne savez pas comment "sonne" une flûte. Ici ce n'est que miracle ! La flûte propose des aigüs rarement distillés par les autres instruments. L'amplificateur Titania nous enchante grâce à la reproduction d'une foultitude d'informations dans le haut du spectre sonore sans oser la moindre agressivité. Les harmoniques nous sont rendues avec richesse et réalisme. Rien que pour cela nous aurions plaisir à découvrir les autres oeuvres de ce compositeur qui utilisa très fréquemment cette flûte traditionnelle où la flûte traversière occidentale.
Cette "Bande Originale" nous transporte au Japon au XVIéme siècle et pour cela utilise de nombreux instruments traditionnels tels le Taïko, percussions locales qui, ici, peuvent mettre à mal quelques électroniques de notre connaissance. L'amplificateur FezzAudio s'en sort avec les félicitations du jury. Ce ne sont peut être pas les percussions les plus précises et tendues que nous ayons entendues mais, essayons de ne pas oublier le tarif de ce produit, et alors le résultat est plus que satisfaisant.
Une "Marche Funèbre" calquée sur celle que composa G. Mahler pour sa Première Symphonie, clôture ce vinyle. L'orchestre symphonique reproduit par le Titania n'est jamais compressé ni dans sa dynamique, ni dans sa dimension. Il prend place dans notre salon avec naturel et, avec, peut être, un très léger embonpoint dans le bas du spectre sonore ce qui, ma foi, n'est pas désagréable.
 

 

Return to Forever est un groupe de Jazz Fusion créé dans les années 1970 par le clavieriste Chick Corea. En 1976 ce groupe composé de musiciens "stars" : C. Corea aux claviers, S. Clarke à la basse,  A. Di Meola aux guitares et L. White à la batterie et aux percussions, commis son album le plus célèbre et peut-être le plus riche. Les différents soli entendus sur la piste Sorceress permettent de se forger une bonne idée quant aux qualités de dynamique et de transparence de notre amplificateur polonais.
Les différentes guitares utilisées par A. Di Meola s'expriment avec vérité et réalisme, nous profitons d'un son parfois funk, parfois rock et parfois jazz, de subtilités de toucher impressionnantes et d'une qualité de son impressionnante. La batterie et les nombreuses percussions de L. White sont rapides et tranchantes, les claviers de C. Corea sont riches et seule la basse de S. Clarke manque un peu de précision mais, n'est-ce pas du à l'enregistrement et surtout au pressage d'époque ? Dans l'ensemble l'écoute de ce Vinyle apporte un réel plaisir et rend cette musique, qui parfois tire vers la facilité, intéressante voire passionnante de par l'intervention de ces différents maîtres musiciens.

Rien que pour le plaisir, nous avons posé sur la platine le LP contenant l'une des plus belles chansons de Nino Ferrer, la rue Madureira. Les poils des bras s'hérissent, la contrebasse est de toute beauté, le voix de l'artiste qui pose son texte avec naturel et sans pathos nous prend à la gorge. Une bien belle réussite, c'est l'une des première fois, tout système confondu que l'émotion perce ainsi... Une bien belle réussite que cet amplificateur à Lampes.

 

RAPPORT QUALITE/PRIX :

Allons droit au but... le rapport Qualité/Prix de l'amplificateur FezzAudio Titania est remarquable. Pour un produit d'un tel prix nous n'avions encore jamais entendu pareille réussite, pareille musicalité. Le Titania n'est certainement pas l'amplificateur le plus neutre du marché mais il apporte un vrai plaisir d'écoute immédiat. Assis confortablement dans un fauteuil, au sein de notre salon, nous l'avons rapidement oublié afin de profiter de nombreux bonheurs musicaux.

 

Les "Pros and Cons"  : 

+ l'émotion musicales,
+ le plaisir immédiat, 
+ belle transparence,
+ haut du spectre de toute beauté
- seulement trois entrées RCA,
- légére coloration due aux Tubes.
     
 Le Système d'écoute :

 

Amplificateurs : FezzAudio Titania
Sources : Acoustic Signature Wow + Cellule MM Zephyr C200 + Préphono Edwards Audio MM1
Enceintes : Sounddeco Alpha F2
Pieds support : Dilixaudio Cantabile
Câbles modulation : BlackRhodium Sonata
Câbles HP : Leema Refernce
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE
Filtre secteur : ISOL-8


Les Notes  :
 
Fabrication : 13/20
Image : 15/20
Timbres : 16/20
Dynamique : 16/20
Transparence : 14/20 
Qualité/Prix : 18/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

Lu 1505 fois

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion