samedi, 26 mars 2016 10:29

Dilixaudio Cantabile : vu dans la presse

Évaluer cet élément
(7 Votes)
Dilixaudio Cantabile

Entraperçu dans le n° 4 du magazine (?) VUMETRE, un entrefilet concernant les très efficaces supports de découplage Dilixiaudio Cantabile :

"Les supports de découplage Dilixaudio Cantabile ont été développés pour supprimer toute vibration parasite. Vendus par boîte de 4 au prix de 400 €, ils apportent un plus évident à l'écoute, et fonctionnent aussi bien sous les électroniques que sous les sources".

 

lien boutique internet : DILIXAUDIO CANTABILE

Lu 1540 fois

Éléments similaires (par tag)

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Frederic samedi, 26 mars 2016 10:41 Posté par Frederic

    C'est un "service minimum" commis par un journaliste(?), Dans le même numéro de ce magazine, 3 pages d'explications et de tests sur les supports de découplage Neodio B1... mais également une 1/2 page de publicité. Correspondance ?

  • Lien vers le commentaire Didier dimanche, 03 avril 2016 12:10 Posté par Didier

    C'est dommage d'avoir été aussi lapidaire sur un produit qui apporte un plus évident. Testé sous mon ampli, je ne pourrais plus m'en passer.

  • Lien vers le commentaire Frederic jeudi, 26 mai 2016 13:39 Posté par Frederic

    "A l'attention de mes amis mélomanes.
    C'est fait, je viens de m'offrir une matinée entièrement musicale et vinylesque pour tester les supports de découplage Dilixaudio Cantabile, placés sous mon préampli phono.
    HEUREUX...
    On gagne sur la lisibilité globale, plus de dynamique sur les instruments, et à la fois plus de poids...
    Je m'explique avec deux exemples : sur un concerto à deux choeurs "Con violino discordato" de Vivaldi, je me suis laissé "cueillir" par la virtuosité du soliste dans l'Andante, tant le violon paraît plus matérialisé qu'avant.
    Et sur le vinyle "We get Requests" d'Oscar Péterson, sur You look good to me par exemple, et sur Time and Again, la perception de l'ambiance du studio d'enregistrement est plus évidente. De même, le suivi de la ligne mélodique de la contrebasse devient un régal.
    Bref, ce qu'on appelle un peu vite des accessoires, se révèlent performants à l'utilisation. Je conseille aux sceptiques de faire l'essai..."
    Test réalisé par Didier A. - Grand merci à lui

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion