vendredi, 22 novembre 2013 09:58

Haendel Belshazzar : W. Christie

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Pour son retour au sein de l'écurie Harmonia Mundi, William Christie nous propose un magnifique album. Ici nous découvrons, pour la plus grande majorité d'entre nous, le dernier oratorio de G. F. Haendel composé en 1744. Ouvre pessimiste, Belshazzar montre l'effondrement de l'empire de Babylone et constitue une leçon sur la fragilité des empires (livre de Daniel).

Ce coffret est le premier titre du nouveau label des Arts Florissants. Intitulé  "Les Editions Arts Florissants", ce label "maison" a pour particularité d'associer aux enregistrements des oeuvres inédites : Belshazzar est ainsi accompagné de "À Babylone", un texte commandé spécialement à l'écrivain Jean Echenoz .


Distribution :

  • William Christie, direction musicale
  • Allan Clayton, Belshazzar
  • Rosemary Joshua, 
  • Nitocris
  • Caitlin Hulcup, 
  • Cyrus
  • Iestyn Davies, Daniel
  • Jonathan Lemalu, Gobrias
  • Orchestre et choeur des Arts Florissants


Ce coffret comprend : 3 CD


Qualités Artistiques : 4.5/5
Qualité Enregistrement : 4/5

mercredi, 20 novembre 2013 10:25

Ahmad Jamal : Saturday Morning

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Pour succéder au superbe album Blue Moon, Ahmad Jamal nous offre avec les mêmes musiciens un album solaire, construit sur ces ballades dont il a le secret, moments de grâce suspendus au firmament de la grande Histoire de la "musique classique américaine".
Avec son jeu à la fois rythmique et aérien, il sculpte une transe voluptueuse et nous conduit vers un sommet musical : l'épure du groove.

Ahmad Jamal, piano
Reginald Veal, double bass
Herlin Riley, drums
Manolo Badrena, percussions


Qualités Artistiques : 4.5/5
Qualité Enregistrement : 4/5
mardi, 19 novembre 2013 09:10

Great Guitar Tunes

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Vous êtes un inconditionnel de la six cordes alors cette réalisation des studios RESO Mastering éditée par Inakustik vous est dédiée.
En 15 titres superbement remasterisés, vous découvrirez toutes les facettes de la guitare au classique Romance interprété par Angel Romero à l'électrique El Grande exécuté par Michael Schenker.

Qualités Artistiques : de 3 à 4/5
Qualité Enregistrement : 4.5/5
jeudi, 04 juillet 2013 08:22

Jean-Philippe Collard en concert

Évaluer cet élément
(7 Votes)
Hier, en fin d'après midi, à la Maison des Arts Musicaux de Saint Brice Courcelles, j'ai eu la grande chance d'assister à un beau concert du Maitre "régional", reconnu de par le Monde, Jean Philippe Collard.
Accompagné d'un fidèle Steinway, M. Collard nous a interprété des oeuvres de Fauré, Liszt, Dutilleux et Chopin.
Petite annonce : bientôt dans les bacs un enregistrement de JP Collard interprétant entre autre les 24 préludes de F. Chopin.

mercredi, 05 septembre 2012 07:51

Diana Krall : Glad Rag Doll

Évaluer cet élément
(6 Votes)
Diana Krall
Le prochain album de la chanteuse et pianiste Diana Krall, Glad Rag Doll, paraîtra le 1er octobre en France. Ce nouvel opus s'inspire de chansons des années vingt ou trente telles que Diana Krall les imagine pour le 21ème siècle. C'est le fruit d'une aventure menée avec de nouveaux musiciens et une instrumentation inhabituelle. En collaborant pour la première fois avec le célèbre producteur T-Bone Burnett, la musicienne se délecte d'un nouveau terrain de jeu sonore…
jeudi, 30 août 2012 09:48

Flying Colors : Rock Prog

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Flying Colors

Je souhaite partager avec vous mon coup de coeur, c'est l'album éponymé du nouveau Super Groupe Flying Color sortie cette année.
Tout d'abord, étant fan de Mike Portnoy ancien batteur/créateur dy groupe Culte Dream Theater, je me devais de rester à son écoute et de découvrir les projets qu'il menait à bien.
Désormais libre, il a participé à cette création folle de réunir des musiciens virtuoses et un chanteur pop.
Flying Colors est un groupe américain dont le line up est assez exceptionnel ; Steve Morse (guitare), piètre compositeur, mais grand technicien, est entouré du prolifique Neal Morse (claviers) et de l’incontournable Mike Portnoy. Niveau basse, avec Dave LaRue, pas de soucis à avoir, quant au chant, il est assuré par Casey McPherson, à la voix expressive. La production de Peter Collins devrait sans doute ravir les fans de Rush & Cie.
Musicalement, comme l’on pouvait s’y attendre et comme cela était annoncé par le groupe lui même, il s’agit d’un mélange, certes diversifié mais cohérent des sensibilités de ces différents musiciens. Il n’est donc pas étonnant que la patte Neal Morse/Transatlantic, couplée avec le duo Steve Morse/Dave LaRue, soit dominante.
Un air des sixties et seventies se dégage à l'écoute des titres qui composent l'album... L'influence des Beatles n'est pas loin. Cet album est là pour divertir et le job est très bien réalisé. Je vous laisse découvrir.
Bonne écoute.

mardi, 28 août 2012 10:15

Praga : L'art du SACD

Évaluer cet élément
(10 Votes)
Praga sacd

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’un éditeur, peut-être pas très connu, mais dont les productions sont toujours au « top », il s’agit de Praga Digitals.

Cette maison de disques à pour distributeur Harmonia Mundi.

Les ingénieurs du son de cette société connaissent parfaitement leur métier et sont très respectueux de la musique qu’ils enregistrent. Vous êtes au concert, bien placé, au centre, dans une superbe salle à la très bonne acoustique (genre Arsenal de Metz et non derrière un pilier à la Bastille …). Jamais de coup de potar intempestif pour mettre en avant l’artiste qui vient de commencer son morceau de bravoure, pas de micro dans le piano histoire de nous faire entendre que les cordes sont bien métalliques, pas de saturation, pas d’aigus surréalistes.

Les audiophiles ne sont pas oubliés, presque toute leur production est en SACD et il y a toujours une différence sensible entre les 2 couches, en faveur du SACD, même si la couche CD est déjà très bonne.

Chaque CD est accompagné d’un livret comprenant le français, souvent écrit par Pierre Etienne Barbier qui n’est pas barbant (hum …). C’est un musicologue musicophile qui replace l’œuvre dans son contexte sans s’embarquer dans des considérations fumeuses sur l’état mental ou physique supposé du compositeur.

 

Mes derniers coups de cœur :

  • Brahms : Sonates pour violoncelle (PRD/DSD 250 214)
  • Rimsky-Korsakov : Trio pour piano (PRD/DSD 250 285) -
  • Anton Arensky qui est un élève de Rimsky (Ce CD nous permet de découvrir (tout au moins pour moi) un compositeur Russe).
Et je finirai en rappelant 2 CD critiqués et largement plébiscités dans la presse spécialisée, et avec laquelle je suis entièrement d’accord
  • Ravel : Musique de chambre pour violon (PRD/DSD 250 286)
  • Haydn : Les 7 dernières paroles du christ en croix (PRD/DSD 250 291) - Haydn proposa plusieurs versions de cette œuvre, cette version pour quatuor à cordes en 8 mouvements, la version originale pour orchestre, la transcription pour pianoforte qu’il supervisa et pour terminer une version pour oratorio. Praga a également édité une version pour pianoforte que je possède et qui est très recommandable :
  • Haydn : Jaroslav Tuma - pianoforte  (PRD/DSD 250 196)
mercredi, 22 août 2012 09:25

Une plongée au coeur du Baroque

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Voici quelques nouveautés 2012 de l'éditeur français Harmonia Mundi conseillées par notre spécialiste en musiques baroques ; Dounet Complice. En espérant recevoir de telles contributions, pour ce blog, beaucoup plus souvent car elles sont, de mon point de vu, très intéressantes et instructives. A tous les mélomanes qui nous lisent, à vos... stylos !



Johan Heinrich Schmelzer : Barockes Welttheater (un théâtre du monde baroque). HMC 902087

Que ceux qui considèrent la musique dite baroque comme « barbante » écoutent ce disque !
Tout d’abord signalons que ce CD bénéficie d’une prise de son exceptionnelle, merci à Harmonia Mundi et à Thobias Lehmann du studio Teldex à Berlin.
Evidemment, il s’agit de musiques profanes, de fêtes musicales, de danses et non de pièces de commande pour calotins.
Les Freiburger Barockorchester, réduit à 10, s’en donne à cœur joie, le disque commence par un solo de batterie (pardon de percussions), par moment on retrouve des sonorités de musique dite populaire (Polnische Sackpfeiffen) et on voit poindre Biber, pour sa batalia à 10, par exemple, (disque Tarcet) et non pour les sonates du rosaire (disque Alpha).

Frédéric le Grand : Musique à la Cour de Berlin - HMC 902132

Avec l’Akademie für Alte Music Berlin. Prise de son tout aussi exceptionnelle, même studio et même homme aux manettes.
Ce disque est un hommage au tricentenaire de la naissance de Frédéric II, comme le disque ou Emmanuel Palud apparaît déguisé.
Donc plusieurs compositeurs sur ce CD, dont Frédéric II himself. Comme sur le CD de Schmelzer, uniquement des œuvres profanes jouées à la cour de Berlin (seule entorse, CPE Bach).
Superbe opulence sonore, cohérence et subtilité des cordes dont les moindres inflexions sont audibles même dans les moments de virtuosité, continuo de rêve.
Bref, si vous voulez savoir pourquoi on peut adorer la musique dite baroque, écoutez ces 2 disques
Évaluer cet élément
(2 Votes)

5- Christian-Pierre La Marca

Ici je n'ai rien de spécial à vous dire si ce n'est une belle découverte faite ce matin en écoutant France Musique. Merci M. Beauvert... Des Suites de J.S. Bach pour violoncelle et... percussions iraniennes. A découvrir !
 

mercredi, 15 août 2012 13:08

Vacances en Musique : 4- Jordi Savall

Évaluer cet élément
(8 Votes)

4- Jordi Savall

(Spéciale dédicace au Doc Complice)

Jordi Savall i Bernadet, né le 1er août 1941 à Igualada (Province de Barcelone - Espagne), est un musicien, violiste, violoncelliste, chef de chœur, chef d'orchestre et compositeur, dont le répertoire s'étend de la musique médiévale à celle du XIXe siècle en passant par la musique de la Renaissance et baroque.
Marié à la soprano espagnole Montserrat Figueras de 1968 jusqu'à la mort de cette dernière en 2011, il est le père d'Arianna et Ferran Savall, tous deux chanteurs et musiciens.
En 1991, sa collaboration avec le réalisateur français Alain Corneau pour le film Tous les matins du monde contribua à remettre au goût du jour la musique baroque et faire connaître au grand public la viole de gambe.
Il a créé son propre label d'édition musicale Alia Vox (distribution Harmonia Mundi en France) en 1997.

 
Les Enresgistrements de Jordi Savall que nous vous conseillons :
  • - La Folia 1490-1701 (Corelli, Marais, Martín y Coll, Ortiz & Anónimos)
  • - Carlos V (Mille Regretz : La Cancion del Emperador)
  • - Tous les Matins du Monde (Edition du 10e Anniversaire)
  • - Altre Follie (1500 - 1750)
  • - Orient - Occident (1200 - 1700)
  • - Lachrimae Caravaggio
  • - Wolfgang Amadeus Mozart (Requiem K 626)

vendredi, 10 août 2012 08:03

Vacances en Musique : 3- Keith Jarrett

Évaluer cet élément
(9 Votes)

3- Keith Jarrett

Keith Jarrett est un musicien de jazz, pianiste, saxophoniste, flûtiste, percussionniste, organiste, claveciniste, guitariste et compositeur américain né le 8 mai 1945.
Entre deux concerts avec Miles Davis, Keith Jarrett enregistre son premier opus au piano solo sur ECM Facing you en 1972, prélude à une très longue association avec Manfred Eicher, producteur de la célèbre compagnie phonographique allemande. Trois ans plus tard, le même producteur enregistrera Jarrett seul avec son piano lors d'un concert à Cologne (The Köln Concert, 1975), l'album est un succès qui ne se démentira pas avec le temps.
À la fin des années 1990, atteint du syndrome de fatigue chronique, le pianiste est contraint de réduire momentanément son activité. En 1998, sa mobilité étant réduite par la maladie, Jarrett enregistre à son domicile The Melody At Night, With You, recueil de standards interprété seul au piano et qu'il dédiera à son épouse de l'époque.
Depuis 2000, à l'exception de Jasmine enregistré en duo avec Charlie Haden, Jarrett oscille entre sa formation en trio et le piano solo.

Les Enresgistrements de K. Jarrett que nous vous conseillons :
  • - 1975 - The Koln Concert (piano solo)
  • - 1975 - Abour Zena (avec Jan Garbarek, Charlie Haden, et le Radio Symphony Orchestra de Stuttgart)
  • - 1983 - Standard, vol. 1 (Keith Jarrett (p) Gary Peacock (b) Jack DeJohnette (d))
  • - 1985 - Spirits - Keith Jarrett (reco, fl, tabla, ss, g, p, glockenspiel, saz, per, voice)
  • - 1988 - Changeless (Keith Jarrett (p) Gary Peacock (b) Jack DeJohnette (d))
  • - 1992 - Bye Bye Blackbird (Keith Jarrett (p) Gary Peacock (b) Jack DeJohnette (d))
  • - 1999 - The Melody at Night, With You (piano solo)

jeudi, 09 août 2012 09:05

Vacances en Musique : 2- Gustav Mahler

Évaluer cet élément
(7 Votes)

2- Gustav Mahler

Gustav Mahler, né à Kaliště dans l'Empire d'Autriche, le 7 juillet 1860 et mort à Vienne le 18 mai 1911, est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre autrichien.
Il est l'auteur de dix symphonies (la dernière est complète au niveau de la réduction d’orchestre , mais son orchestration est inachevée et plusieurs cycles de lieder.
La dimension orchestrale et l'originalité musicale de ses compositions jettent un pont entre la fin du XIXe siècle et la période moderne.
La musique de Mahler combine des influences romantiques avec l’utilisation de la musique populaire viennoise ou autrichienne et l’art contrapuntique, en utilisant les ressources de l’orchestre symphonique.
Le résultat de sa recherche pour étendre son univers musical fut qu’il développa la forme symphonique au point d’en faire éclater le moule formel.
Une symphonie se devait d’être, dans ses termes, un univers entier.
 
Les Oeuvres de G. Mahler que nous vous conseillons afin de le découvrir :
  • - Symphonie n°2 (B. Haitink et le Concertgebouw d'Amsterdam)
  • - Symphonie n°6 (L. Bernstein et le Philharmonique de Vienne)
  • - Symphonie n°8  (G. Solti et l'orchestre Symphonique de Chicago)
  • - Le Chant de la Terre (B. Walter - K. Ferrier et le Philharmonique de Vienne - édition Naxos)

mardi, 07 août 2012 10:05

Vacances en Musique : 1- Marillion

Évaluer cet élément
(8 Votes)
Durant ces congès, nous allons essayer de vous faire découvrir ou redécouvrir quelques musiques que nous apprécions... Que ce soit du rock, du classiique, du jazz ou de la world, nous vous présenterons, si le temps et le courage sont au rendez-vous, des artistes que nous pensons digne d'interêt. 


1- Marillion
Marillion est un groupe de musique rock néo-progressif britannique fondé en 1978 sous le nom de Silmarillion (voir JRR Tolkien).
Avec des ventes estimées à plus de 15 millions d'albums, Marillion est aujourd'hui un groupe totalement indépendant, qui a su, à travers Internet, s'affranchir du soutien des médias officiels et des maisons de disque ou distributeurs pour composer et diffuser sa musique, dans une totale liberté d'écriture.
 
Les albums de Marillion que nous vous conseillons :
  • 1987 – Clutching at Straws (en chanteur Fish pour son dernier album avec le groupe)
  • 1994 – Brave
  • 2004 – Marbles
  • 2007 – Somewhere Else
  • 2011 – Live from Cadogan Hall (en acoustique, exceptionnel !)

lundi, 09 juillet 2012 09:59

Laurent de Wilde - Over the Clouds

Évaluer cet élément
(9 Votes)

laurent de wilde

Merci à notre fidéle lecteur "ledoc" pour cette critique du dernier album du pianiste jazz Laurent de Wilde.

"Me voilà avec le dernier CD de Laurent de Wilde : Over the Clouds (CD Gazebo/L'Autre distribution.) - Laurent De wilde (p,cl), Ira Coleman (cb), Clarence Penn (dm)

Alors là, vous allez y être au dessus des nuages ; je vous recommande 2 plages, la 4 et la 6 .

  • La 4 : un peu piano solo, Fazzioli , avec des harmoniques et des fins de notes.......... une profondeur d’inspiration, parfois très proche de Ravel , eh oui !!! On a envie de faire tourner cette plage en boucle , une vraie drogue !! Ensorcelant .
  • La 6 : le trio revient, un équilibre parfait, un juste équilibre ! Un enregistrement soigneux même si tout le monde est en cabine individuelle pour la basse et la batterie. Clarence Penn, à la batterie, donne un punch sauvage aux différents morceaux. Ira Coleman, la basse acoustique et électrique, donne un groove simple, bien différent de ce que l' on entend en ce moment en matière de trio .

Heureux de voir Laurent de Wilde revenu dans le chemin acoustique, même si il maitrise parfaitement les claviers électroniques."

Un album plus que recommandable.

dimanche, 01 juillet 2012 09:31

Asfeld : Festival de la Viole de Gambe

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Claire Giardelli

 

Hier soir, lors du Festival annuel de Violde Gambe d'Asfeld (Ardennes), j'ai pu assister à un superbe concert de l'ensemble de Jean Tubéry, La Fenice (Le Phénix). C'est toujours un réel plaisir que de mettre des visages sur des noms d'artistes. En effet, depuis des années, comme disquaire, je vois passer les nombreux enregistrements de cet ensemble de musique baroque qui fait référence.

Les oeuvres de Buxtehude, de Schein, de Kapsberger furent magistralement interprétées mis en valeur par une acoustique, pour une église, absolument merveilleuse de clarté, de définition et de précision.

Une adresse à retenir pour l'année prochaine !

vendredi, 29 juin 2012 08:49

Club des Audiophiles Mélomanes 4

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Opus 51 CAM
La dernière réunion de la saison se déroulera le vendredii 6 juillet vers 14h30. Le lieu de rencontre sera Opus 51. David et Didier rentrent de vacances, les chanceux, et d'autres sont restés à trimer sous les moiteurs tropicales champenoises. Quelques bouteilles seront à déguster ainsi que certains albums à découvrir.

Soyez nombreux à venir. Comme le rumeur populaire l'affirme, plus les fous sont nombreux, plus on rigole :)

Merci de confirmer votre présence en déposant avec délicatesse un commentaire sous ce message.

lundi, 18 juin 2012 11:08

Leeway Quintet

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Ce nouveau Quintet de Jazz dont le leader est rémois, fut notre coup de coeur du festival Art & Jazz dans ma cour d'Hermonville 2012. Des orchestrations originales de thémes de Lee Morgan, des musiciens de grands talents et déjà très expérimentés à l'exemple de leur leader Vincent Payen, nous entrainent dans un jazz moderne, accessible et très vivant.

Quelques photos de leur concert du dimanche 17 juin 2012 sur notre facebook ici.

lundi, 18 juin 2012 10:03

Art & Jazz : rendez-vous dans 2 ans

Évaluer cet élément
(7 Votes)

Hier en clôture du festival de Hermonville, nous avons assisté à ce qui fut une vraie découverte le concert du Quintet de Vincent Payen (trompettiste d'Electro Deluxe) j'ai nommé le Leeway Quintet. Leeway comme Lee Morgan, célébre trompettiste de jazz dans les années 50-60, le quintet de Vincent reprend des thémes de L. Morgan et les arrange à la manière 2012. C'est passionnant !

leeway quintet

 

En peu plus tôt, sous un magnifique soleil champenois, le Latche Drom de Christophe Lartilleux, nous invitait à un magnifique voyage en territoire manouche. Comme bagages un amplificateur à lampes "pêche à la mouche", sa fille en guitare rythmique, un contrebassiste et un saxophoniste et de nombreux thèmes de Djongo Reinhardt. Un vrai moment de plaisir.

Latcho Drom

 

Voilà c'est fini... rendez-vous est donné à dans deux ans. Chapeau bas à tous les organisateurs.

dimanche, 17 juin 2012 10:11

Festival "art & jazz" : dernier jour

Évaluer cet élément
(2 Votes)

nojazz

Aujourd'hui, dernière journée musicale à Hermonville. Il fait beau, the sun shines... Il faut en profiter. Sortez de chez vous...

Sinon, hier soir, concert du groupe français NoJazz. Durant 30 minutes, l'illusion était parfaite, les compositions jouées intéressantes, les musiciens inspirés et puis patatra, plus rien. Le concert tombe dans la facilité, dans le n'importe quoi... C'est bien dommage, il y a, me semble t'il, un vrai potentiel de créativité mais malheureusement mal exploité ! il ne suffit pas de faire le show encore faut il avoir quelque chose à raconter.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

electro deluxe

Hier soir a débuté la deuxième édition du festival "art & jazz dans ma cour". Hermonville (51) était en ébullition. Les stars de la soirée furent le groupe funk/jazz Electro Deluxe. Concert très festif.

Bien belle soirée ! Les organisateurs vous attendent nombreux même si le ciel, en ce samedi, semble hésitant. demain il fera beau...

dimanche, 10 juin 2012 09:40

Nucleus : Avec quelques retards...

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Nucleus
Nous sommes en 1970, Miles Davis vient de commettre quelques fabuleux albums qui ouvrirent de nombreux chemins. La Fusion du Jazz et du Rock sera une de ces voies.

Après le sublime "in a Silent Way" et le non moins exceptionnel "Bitches Brew" du maître de la trompette, trois jazz band, Weather Report, Mahavishnu Orchestra et Nucleus explorérent plus en profondeur et de manière plus systématique la fusion du Rock et du Jazz.

Le trompettiste écossais Ian Carr, fondateur du groupe qui nous intéresse ici Nucleus, produit en 1971 l'album "Elastic Rock". C'est cet album que je viens de découvrir et que, vivement je vous conseille. Les compositions, beaucoup plus courtes que celles proposées par Miles Davis à l'époque, sont d'une beauté et d'une intelligence musicale peu commune. En compagnie de Ian Carr, on retrouve comme co-fondateur du groupe le célébre musicien Karl Jenkins (Soft Machine, M. Oldfield, Adiemus...) qui joue des saxophones baryton et soprano, des claviers, du hautbois et de la flûte (instruments inhabituels dans le jazz).

Pour info... Je vais en rentrer quelques exemplaires au magasin on ne sait jamais, cela peut intéresser quelques curieux Sourire

Qualités Artistiques : 4.5/5
Qualité Enregistrement : 4/5