mardi, 17 juin 2014 09:42

Festival Asfeld en Ardennes

Évaluer cet élément
(7 Votes)
Festival International de Viole de Gambe
Le 28 et 29 juin se déroulera à Asfeld en Ardennes (25 km au nord de Reims) le 7éme Festival International de Viole de Gambe.
Les concerts seront donnés en la superbe église Saint Didier conçue comme un instrument.
Pour tous les régionaux, et les autres aussi, le concert du samedi soir, dirigé par Vincent Dumestre à la tête de son "Poème Harmonique" est à ne pas manquer.
Lu 12218 fois

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire RUINART mercredi, 02 juillet 2014 12:09 Posté par RUINART

    D 'abord un grand merci au comité d'organisation . En effet , JL Charbonnier , un des organisateurs a bien failli déclarer forfait . Supplié par le maire d' Asfeld , celui-ci a accepté de refaire une saison et peut être plus ..... Cela demande beaucoup de travail , malgré l'aide des nombreux bénévoles locaux . Qu' ils soient remerciés dans ces lignes .

    Pour les instruments, en tendant l'oreille dans les files d'attente de concerts , on comprend que le festival a enclenché la vitesse supérieure , avec de nombreux tests d'instruments , ce qui ne semblait pas être le cas auparavant . Tous les festivaliers instrumentistes semblaient ravis de cette initiative .

    Pour la musique , le concert du samedi soir en a surpris plus d'un , voire scandalisé certains puristes à l'esprit un peu étroit . En effet , l' affiche avec l'ensemble "le poème harmonique " de Vincent Dumestre avait de quoi mettre en bouche .
    En efffet, c'est plus que de la musique , c'est un spectacle au sens théâtral plutôt . En effet, nous avons eu notre dose de musique baroque , bien sûr , dans toute sa splendeur, mais on devinait qu il allait se passer quelque chose d'autre , en voyant déambuler un acteur , qui se déplaçait autour de la scène , pas forcement discrètement ! En fait on bascule dans le théâtre tout doucement car cet homme de scène joue le rôle d'un accessoiriste qui démonte une scène de théâtre . Enlève les chandeliers , puisque ce concert se passait uniquement avec des bougies sur scène, comme projeteur , puis toute une scène sur le temps avec une horloge qui gère le temps qui se passe sur la scène . Avec des retours en arrière et la musique qui suit , on se retrouve au premier morceau, puis on avance le temps et on se retrouve à 1 heure du matin, avec la musque des Stones sur instruments baroques , eh oui, vous avez bien lu !! Puis travail de théâtre , type mime avec musique baroque adaptée ; bref , un vrai spectacle mêlant musique et théâtre muet . une idée originale de V Dumestre , qui assume pleinement son spectacle . On peut comprendre que certains étaient un peu scandalisés ! mais la qualité de la musique était bien au rendez-vous . Et puis ça fait du bien de se décoiffer un peu de temps en temps !

    Le dimanche , on se retrouve pour de " la vraie musique baroque " dans toute sa splendeur avec l'ensemble vocal Clement Janequin et l'ensemble de violes Fretwork . Là , on est dans le classique avec de très bonnes explications de Dominique Visse , haute-contre , de cet ensemble pour nous faire sentir toutes les subtilités des textes ce cette musique . Bref , un très bon moment .

    A noter pendant ces deux jours au climat humide , beaucoup de mal pour les instrumentistes à accorder leurs instruments , d'où quelques poses pour se mettre au diapason et même changer une corde .

    Deuxième point de ces journées , c'est l'acoustique du lieu . Le samedi soir , étant un peu à la bourre , je me suis retrouvé au 10 ou 12 e rang , plutôt excentré à droite , à coté d'une colonne de pierre , et bien pas de souci, tous les instruments sont là, bien détachés , avec un volume largement suffisant .On avait déjà fait l’expérience il y a 2 ans avec Frédéric, on était à gauche de la scène , complètement et sur le plan sonore, c'était déjà très bien . Le dimanche, placé au deuxième rang, là , je me suis simplement régalé !

    Voilà, un bien beau week-end , parfois décoiffant , mais complètement musical et dans la bonne humeur .

  • Lien vers le commentaire Frédéric mercredi, 02 juillet 2014 14:43 Posté par Frédéric

    Merci pour ce compte rendu, cela fait envie

  • Lien vers le commentaire Dounet jeudi, 03 juillet 2014 09:46 Posté par Dounet

    Le programme du festival était pourtant bien explicite: samedi, La Mécanique de la Générale avec metteur en scène, comédien et conception dramaturgique. Dans le "personnel", Le Poème Harmonique. Il y a des gens qui ne lisent que ce qui les intéressent. Maintenant peut-être que mettre les Rolling Stones dans un spectacle à consonance baroque c'est un peu comme si, par exemple, Sting se mettait à faire du baroque ...
    Didier

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion